Chakras

Les chakras sont des centres énergétiques situés « dans » le corps et ils ont une importance sur le fonctionnement global de celui-ci.

Chaque chakra se présente sous la forme d’un vortex énergétique, représenté par une fleur de lotus (symbole oriental) car cette fleur a la particularité de ne pas avoir un nombre fixe de pétales. Chaque pétale symbolise alors un canal énergétique par lequel l’énergie pénètre à l’intérieur du chakra afin d’être acheminée dans le corps.

On dénombre 7 chakras principaux qui sont situés sur un « axe énergétique » vertical matérialisé par la colonne vertébrale. Cet axe énergétique part du bas de la colonne vertébrale, au niveau du « chakra racine » (ainsi appelé car c’est celui qui nous relie à la terre). Il monte le long de la colonne vertébrale (reliant au passage tous les chakras entre eux) et traverse la tête jusqu’au « chakra coronal » (situé au sommet du crâne).

1erMulhadara

Mulhadara signifie « racine ». Il est le siège de l’inconscient collectif.

Tout d’abord il s’agit d’un chakra vertical, situé dans la région du plancher pelvien, entre le sexe et l’anus, il est orienté vers la Terre. C’est le premier chakra, la base de tout l’édifice de l’être, celui de l’ancrage à la terre. Il a pour but d’équilibrer et d’harmoniser le corps physique. Il est d’une importance primordiale, c’est l’instinct de survie. Il réunit la part la plus ancestrale de notre existence : la survie, la notion de territoire et de limite.  Il est représenté par la couleur rouge. Il est relié à l’odorat et peut être stimulé par la concentration. Il dirige les graisses, l’ossature et la sexualité et donc la structure globale du corps. Il nous garde en contact avec le moment présent, l’ »Ici et maintenant » et les choses concrètes. C’est un canalisateur de l’énergie de l’univers au plan physique. Le chakra Racine trône sur la confiance en soi, l’intégration sociale, la conscience collective et l’harmonie avec la nature. Donc pour un travail spécifique d’ouverture et d’épanouissement nous devons commencer par lui.

Ce premier chakra a une importance primordiale. Mulhadara est la zone de transmission de l’instinct vital.

Tout d’abord il s’agit d’un chakra vertical, situé dans la région du plancher pelvien, entre le sexe et l’anus, il est orienté vers la Terre, et son rôle est de permettre à l’organisme de capter les énergies telluriques ou mariales, énergies qui viennent directement de la terre dans laquelle il nous enracine profondément afin que nous restions en contact avec sa force. Il influence les organes excréteurs et de reproduction.

Localisation: base du sacrum
Couleur : rouge
Elément : terre
Sens : odorat
Aspiration : sécurité
Fonction : survie, limites, territoires, corps physique
Glandes : surrénales
Systèmes corporels : les reins, la vessie, le squelette, les dents, la peau, les poumons (dans leur aspect « peau), l’anus
Huiles essentielles : lavande, cannelle, poivre noir, patchouli et vétiver

2emeSwadisthana

Il est situé juste au-dessus du sexe. Il correspond au plexus sacré. Deuxième chakra sur l’axe énergétique, il est le premier chakra horizontal. Il est associé à la couleur orange. Son élément est l’eau. Il est intimement lié au système énergétique au plus profond de l’être. Sa sphère d’influence se situe au niveau des liquides du corps, ceux qui transmettent la vie comme le sang, l’urine, le sperme, le liquide cérébro-spinal (liquide dans lequel baignent le cerveau et la moelle épinière).

Il influe donc sur les organes sexuels, la virilité, les reins, la vessie, les ovaires et les menstruations. Ce chakra met en harmonie les organes génitaux et tout ce qui concerne le plaisir et le désir.  C’est à partir de ce chakra qu’on accorde l’intuition chez la femme, son sixième sens et son impulsion à créer la vie. C’est à travers lui que l’être s’épanouit. Il représente la procréation, la famille et la mort.

Celui qui est en harmonie avec ce chakra possède de l’estime de soi, une plus grande ouverture d’esprit, est plus spontané, plus créatif et a une vie sexuelle harmonieuse.

Ce chakra est souvent déstabilisé à la puberté, car c’est la période de l’éveil sexuel. Un enfant carencé en affection et en contact physique peut alors développer une fantaisie démesurée ou des pratiques sexuelles exagérées ou, au contraire, un manque de sensibilité, une tristesse profonde ou un sentiment désabusé dû à la rigidité d’un ou des deux parents. Le blocage de ce chakra peut entraîner des peurs et un manque d’initiative et d’intuition.

Localisation: périnée / pubis
Couleur : orange
Elément : eau
Sens : goût
Aspiration : Respect de soi
Fonction : reproduction, sensualité, désir, sexualité
Glandes : surrénales
Systèmes corporels : organes sexuels, les reins, la vessie, système circulatoire, système lymphatique
Huiles essentielles : sauge, jasmin, mandarine, santal, bois de rose, ylang-ylang, et patchouli

3emeManipura

Le plexus solaire est situé juste en dessous du sternum (creux de l’estomac). C’est le troisième chakra, centre de l’identité. Il est associé à la couleur jaune. Son élément est le feu. Il symbolise la chaleur, la lumière et l’énergie. Un plexus solaire en harmonie donne un sentiment de liberté et une bonne perception de soi. Il est relié à la personnalité, à l’individualité. Il intervient dans la régularisation de la température du corps. Il permet, par la visualisation, de diriger l’énergie vitale non seulement à travers le corps mais aussi à l’extérieur de celui-ci. C’est à travers lui que l’on puise les énergies afin de nourrir son corps. Si on laisse pénétrer la lumière en soi, il favorise alors les états d’âme, donne l’envie d’aller plus loin, de socialiser, d’avoir des relations durables et d’être en harmonie avec son corps.

Un déséquilibre au niveau du plexus solaire incite les gens à la colère, la rancune, la haine et l’agressivité, au jugement, à l’autodestruction, la dépression et la perte de contrôle. Il induira une soif de pouvoir, et l’envie d’abuser et d’écraser autrui. Ce chakra, mal équilibré, apportera des troubles au niveau du système digestif. Il est considéré comme l’intermédiaire entre le corps physique et les corps subtils, point médian entre la Terre et le Ciel.

C’est le lieu de notre identité, c’est aussi le centre de notre courage et de notre volonté. C’est le centre de notre être incarné et avec ces 3 premiers chakras réalisés, l’homme atteint un état d’autonomie et assure les fonctions essentielles de l’être humain : survivre, se reproduire, maîtriser son environnement et perdurer. C’est le dernier chakra du « triangle inférieur » (chakras 1, 2, 3).

Le plexus solaire est le cerveau de notre système nerveux. C’est la porte principale qui mène aux émotions.

Localisation: nombril
Couleur : jaune
Elément : feu
Sens : vision
Aspiration : Acceptation de soi
Fonction : volonté, personnalité, affirmation de soi, le rire de moquerie
Glandes : pancréas
Systèmes corporels : l’estomac, le foie, la rate, les muscles, les tendons, les yeux, les ongles, tout l’appareil digestif
Huiles essentielles : vétiver, genièvre, orange, citron, oliban, camomille et anis

4emeAnahata

Avec le centre du cœur, on quitte le triangle inférieur, qui constitue « la base essentielle de l’être » pour entrer dans les « fonctions supérieures » qui relient l’homme au divin. Anahata signifie Point de vie. Il est la porte de l’âme. Il est le centre du cœur, situé à la hauteur des omoplates. Il est associé à la couleur verte. Son élément est l’air. Grâce à ce chakra on peut voir la beauté universelle, nous ressentons la beauté de la nature, de la musique, de la poésie…  La fonction principale du chakra du cœur est l’union par l’amour, sous toutes ses formes, y compris les tristesses, douleurs, les mélancolies (abandon, rejet,…) provoquées par la perte de l’amour.  Mais cet amour qui va tendre vers « l’Amour Universel » doit commencer par l’amour de nous-même, nous aimer nous-même, nous accepter tel que nous sommes.

L’élément de ce chakra étant l’air, le déséquilibre de ce chakra entraîne des difficultés de respiration telles que l’emphysème, l’asthme et en fait toutes les maladies respiratoires. On dit que « notre relation avec l’air reflète notre relation avec l’amour et notre aspiration à la vie ».

Le chakra du cœur est relié aux organes l’entourant : le cœur lui-même, les poumons, la circulation sanguine, le thymus (glande du système immunitaire).

Quand le chakra du cœur est en harmonie, il apporte équilibre physique et psychique, compassion, intuition, tolérance, paix intérieure et empathie.

Déséquilibré, il laisse place à des sentiments de supériorité, infériorité, égoïsme, individualisme, amour à sens unique, difficulté à admettre l’échec, problèmes cardiaques et arythmie. Le message qu’il envoie est « Aime-toi ».

Localisation: centre de la poitrine
Couleur : vert (et rose)
Elément : air
Sens : le toucher
Aspiration : Mouvement
Fonction : compassion, bienveillance, amour, harmonie, joie de vivre, le rire de joie, la guérison, la transformation
Glandes : thymus
Systèmes corporels : organes sexuels, les reins, la vessie, les poumons (dans leur rôle respiratoire), bras, mains
Huiles essentielles : rose, ylang-ylang, lavande, palmarosa, néroli, bergamote

5emeVishuddha

Vishuddha est situé au niveau de la gorge. Son élément est l’éther. Sa couleur est le bleu. Le chakra de la gorge est en lien direct avec la communication, la créativité et l’expression de soi. Il a une influence directe sur la glande thyroïde et les cordes vocales.

C’est dans la gorge qu’on retrouve le centre de la créativité d’où l’importance de créer sans culpabiliser et sans peur d’être jugé. Ce chakra est celui qui nous permet de visualiser et d’inventer pour arriver à une véritable individualité. Un chakra équilibré entraîne une grande facilité de communication, de la cohérence dans les discours, la facilité à prendre les bonnes décisions, la capacité de dire NON, et le contrôle en toute situation de sa liberté et de son autonomie. En créant sa propre vie selon ses besoins véritables, on ouvre la porte à l’abondance.  Son sens physique étant l’ouïe, ce chakra équilibré donne la capacité d’écoute, d’écoute des autres mais surtout d’écoute de sa petite voix intérieure qui elle, ne se trompe jamais. La personne qui dit « j’aurais dû suivre ma première idée » montre qu’elle n’est pas à l’écoute de sa voix intérieure. Être à « l’écoute de soi » est un pas vers de grandes réalisations.

Déséquilibré, il fait place aux peurs de toutes sortes (peur du changement, du détachement), à la culpabilité, à l’incohérence, à la difficulté d’expression, au bégaiement, à l’incapacité à recevoir et au manque de vitalité. On a des difficultés à parler en public, à se présenter et à s’exprimer. Si on tente d’exprimer ses émotions ou juste parler de soi, on sent un serrement dans la gorge et parfois même un blocage complet. Au niveau physique on retrouve le plus souvent des problèmes de thyroïde lors d’un surmenage, d’un échec ou d’une peine profonde ce qui provoque souvent la dépression (qui n’est rien d’autre qu’une rupture hormonale entre le corps et l’esprit).

Vishuddha harmonieux donne la possibilité de s’exprimer de toutes les manières, par la créativité, et donne également le don d’écouter les autres avec le coeur et la compréhension intérieure. Générateur de vitalité et de longévité, Vishuddha prévient les troubles de la vieillesse, apporte tranquillité d’esprit, sérénité, bonté, endurance. Les dons et les pouvoirs que nous connaissons chez les yogis accomplis sont liés à l’activation de ce chakra qui donne aussi la capacité de transmettre un enseignement spirituel.

Localisation: gorge
Couleur : bleu
Elément : ether (son)
Sens : l’ouïe
Aspiration : Expression de soi
Fonction : communication, purification, créativité (dans son expression), mental positif, planification
Glandes : thyroïde
Systèmes corporels : gorge, trachée
Huiles essentielles : camomille, santal, basilic, cèdre, pin, eucalyptus et orange

6emeAjna

Aussi appelé « troisième œil », il est situé à la base du nez, entre les sourcils. Son élément est la lumière, sa couleur est l’indigo. Les organes associés sont le cerveau et l’hypophyse. C’est le chakra de la clairvoyance. Il est rattaché à tous nos sens. C’est le siège de l’intelligence, de la mémoire, du rationalisme, de la créativité, du discernement et de l’intuition.  Le troisième œil est le centre de la prise de conscience spirituelle, matérielle, intellectuelle et physique. Il est « responsable » de notre propre évolution sur tous les plans et peut amener de grands changements dans notre vie. C’est par un intense travail de recherche sur la spiritualité et une grande évolution de conscience que l’on peut développer le troisième œil.

Un chakra en harmonie apporte la capacité de concentration, clarté d’esprit, conscience de l’énergie, altruisme, intuition et prémonition, guérison et connaissance de soi.

Déséquilibré, il peut amener à la rêverie excessive et à la perte totale de contact avec la réalité. L’organe contrôlé par ce chakra étant le cerveau, son déséquilibre peut générer de fortes migraines et entraîner surdité, insomnie, maux de tête chroniques et pertes de mémoire.

Les grands NADIS Ida et Pingala se croisent en Ajna, ainsi la physiologie de ce chakra est très complexe : il gouverne tout le système endocrinien, l’intellect et la mémoire.  C’est par le « troisième oeil » que passe la force créatrice de la pensée, la force du « Verbe ».  Plus l’être évolue, plus il prend conscience de ce pouvoir créateur.  Ce chakra n’est « ouvert » (positivement) que chez très peu de gens, car son ouverture va de pair avec une forte évolution de la conscience, et donc un gros travail de recherche spirituelle. Mais cette « ouverture » n’est pas nécessaire, et il peut fonctionner harmonieusement (être équilibré) malgré un faible développement

Localisation: à la rencontre des 2 sourcils
Couleur : indigo
Elément : éther (lumière)
Sens : la vue
Aspiration : Clairvoyance
Glandes : hypophyse
Systèmes corporels : cerveau, yeux
Huiles essentielles : sauge, myrtille, lavande, romarin et bergamote

7emeSahasrara

Il est situé au sommet de la tête (chakra de la couronne). C’est le point central de la lumière universelle. C’est par ce chakra qu’on laisse pénétrer la lumière en soi. Ce chakra n’est pas tout à fait comme les autres, il est en contact avec l’univers tout entier. Il est le siège du savoir, de l’intelligence, de la capacité à raisonner et se situe au niveau de la conscience.

Il est lié au cerveau, ainsi qu’à la glande pinéale (organe en forme de cône à l’intérieur du cerveau dont la fonction est de sécréter l’hormone mélatonine) et qui est sensible à la lumière.

On n’ouvre jamais complètement ce chakra de manière volontaire, il s’ouvre de lui-même au fur et à mesure de l’évolution spirituelle. Ses couleurs sont le violet, le blanc ou l’or. L’harmonisation de tous les chakras aboutit à la lumière blanche. Ce chakra équilibré apporte sagesse, intuition pure, foi et compréhension. Déséquilibré, on se sent séparé de l’univers et on a une vision terne de la spiritualité. On a besoin de voir pour croire.

Sahasrara se dit aussi « Lotus aux mille pétales », s’ouvrant à l’existence éternelle et infinie. Siège de l’accomplissement de l’être humain car nous atteignons un pôle spirituel en relation avec le Cosmos et l’Energie Universelle. Ce chakra est celui des mystiques. Centre de l’extase et de l’illumination, il libère de la roue des réincarnations.

Localisation: sommet du crâne
Couleur : violet, le blanc, l’or
Elément : éther pur (invisible, impalpable, insondable), la conscience
Aspiration : Illumination
Sens : unité
Fonction : illumination, extase
Glandes : pinéale
Systèmes corporels : aucun
Huiles essentielles : lavande, oliban, rose, et citron

Le Blanc c’est …

La Couleur de la lumière, de l’harmonie, de la pureté. Elle est « Unité » car elle est la seule à réfléchir tous les rayons lumineux.

Elle contient toutes les autres couleurs, les accueille toutes et se prête aux mélanges. C’est une base indispensable avec laquelle travaillent les peintres et nous faisons de même pour le décor de notre maison ou notre habillement.

Le blanc est comme un miroir qui réfléchit l’univers, sa vibration nous renvoie à nous-mêmes.
Copyright © 2019 AKalyana Yoga